Découvrez la beauté d'un monde iconnu...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Il y a présentement 302 postes sur le forum!
Nous sommes 16 membres! Invitez vos amis!
Vous êtes invité(e) sur l'île Delile pour l'Halloween, venez confirmer votre présence!

Partagez | 
 

 Tête la première

Aller en bas 
AuteurMessage
Hypérion Angerman
Pré-Apprentis
Pré-Apprentis
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Tête la première   Jeu 2 Sep - 22:43

Depuis le temps que je m'entraînais, j'espérais réussir à m'envoler, ce jour-là, sous ma forme humaine, non pas comme lorsque je partais dans les nuages. J'avais escaladé la montagne pour enfin en arriver à son sommet. Je prévoyais attendre la nuit avant de me lancer; si quelqu'un me voyait voler, il se poserait probablement des questions. Puis, je réalisai que c'était un raisonnement bête. Qui pourrait me voir? Pour me rendre là où je me trouvais, j'avais dû sauter par-dessus des crevasses de plus de 10 mètres. Donc, logiquement, personne excepté moi était capable de venir ici sans que j'entende le son de son véhicule aérien. Par mesure de sécurité excessive et aussi pour me reposer, je décidai tout de même d'attendre la noirceur complète avant d'y aller, saluer la pleine lune. Assis ''confortablement'' contre un rocher, c'est face à l'astre de la nuit que je m'assoupis. Je rêvai, je fis le plus beau des rêves, celui où je rencontrais enfin l'âme sœur, avec son éternel visage encore flou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion Angerman
Pré-Apprentis
Pré-Apprentis
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Tête la première   Lun 6 Sep - 21:07

Je ne fus réveillé que par la lumière naissante du soleil à l'horizon. J'avais manqué ma chance de m'envoler, mais je m'en foutais. J'avais passé une nuit fantastique et, comme je m'en doutais, ce rêve ne referais probablement pas surface avant plusieurs semaines.

Je m'étirai jusqu'à ce que mes muscles soient prêts à nouveau pour l'action que j'avais prévu pour eux hier. Je ne comptais pas laisser tomber mes plans de la veille parce qu'il ne faisait plus nuit. Si je ne me traînais pas les pieds, j'allais avoir le temps de me lancer dans le vide avant qu'il n'y ait un risque de présence humaine autre que moi aux alentours de la montagne.

Pour commencer, il fallait que je me prépare une sorte de piste de décollage. Je commençai donc à libérer de roches moyennes environ dix mètres à partir du bord de la falaise. Ça allait me prendre environ trente minutes. Trente longues minutes. Trente minutes qui me séparaient de la liberté que ressentent les oiseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion Angerman
Pré-Apprentis
Pré-Apprentis
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Tête la première   Lun 6 Sep - 22:14

Enfin, j'étais prêt. Aucun doute n'étais permis dans mon esprit. Si j'avais la moindre hésitation, je m'écraserais.

J'allai donc à l'extrémité du petit chemin que j'avais dégagé, puis je m'y accroupis, comme un lion prêt à bondir. Je me concentrai, ralentis ma respiration, mes battements de coeur. J'étais complètement immobile. Le vent se leva. Il devint de plus en plus fort jusqu'à ce que j'aie moi-même de la difficulté à rester figé. Puis, quand le courant d'air fut au plus puissant qu'il n'allait l'être, je m'élançai, laissant derrière moi toute crainte.

La course fut fulgurante. En moins d'une demi-seconde, j'atteignis le bord de la falaise. Au moment où mon pied toucha le sol rocheux pour la dernière fois, mon corps reçut de ce dernier une poussée qui me fit m'envoler. Je traversais le ciel tel une flèche, c'est-à-dire quasiment invisible. J'allais si vite que personne ne pouvais me voir.

J'avais dépensé tellement d'énergie pour quitter le sol qu'après seulement une minute, je commençai à me rapprocher du sol d'une manière inquiétante.

***
<<Où suis-je?>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion Angerman
Pré-Apprentis
Pré-Apprentis
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Tête la première   Jeu 9 Sep - 19:40

J'étais vraiment loin de mon point de départ. Je m'étais réveillé près de la ville, du côté nord. Il me fallut plusieurs minutes avant de me souvenir de ce qui s'était passé: j'avais tenté de voler, j'avais réussi mais, très vite, j'avais manqué de force. C'est tout ce dont je me rappelait. J'en déduis donc que j'avais finalement réussi à maintenir le vol jusqu'à ce que je sois à une altitude à laquelle une chute ne me serais pas fatale. Par contre, mon corps était couvert d’ecchymoses et de plaies. J'étais encore capable de marcher, donc je commençai à marcher pour me rendre à l'hôpital. Arrivé en ville, je dus faire un choix; soit je prenais un raccourcis qui traversait un quartier rempli de jeunes, soit je prenais le chemin long. J'optai pour la première option puisque j'avais un peu peur de ne pas avoir le temps de me rendre, de manquer d'énergie. Je m'engageai dans la rue qui allait me mener à l'hôpital. Puis, lorsque je tournai le coin d'une rue, on me percuta. C'était comme si on un autobus m'avait roulé dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tête la première   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tête la première
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic & Me :: Les Terrains Vagues :: Les terrains :: Les Montagnes-
Sauter vers: